Observance

Recherche de termes de glossaire (expression régulière autorisée)

Glossaires

Terme Définition
Observance
  • Action de pratiquer fidèlement une règle en matière de religion : Observance des préceptes du Coran.
  • Littéraire. Action d'obéir à une habitude, de se conformer à un modèle, une coutume ; la règle de conduite elle-même, convention : L'observance des règles de la versification.
  • Communauté religieuse considérée du point de vue de la règle qu'elle suit.

Source : Dictionnaire Larousse

OBSERVER / OBSERVANCE

Observer est une remarquable association latine à haute signification liant « Objectum / ce qui est placé devant » à « Servare/garder » (nous en avons « gardé » le serviteur qui nous garde…). Observer sera donc préserver, sauver, assurer, conserver, réserver. Et son participe présent en sera l’OBSERVANCE : celle au 13ème siècle d’une règle religieuse, celle au 14ème siècle d’une loi. Dans ce cas il n’est de contrainte : c’est le Choix d’une personne de se mettre en accord avec une règle proposée, c’est le Choix éthologique (comportement) de la personne qui est préservé. Et l’OBSERVANT le sera parce que SCEPTIQUE !... Ce sera un choix relevant de la réflexion de la personne, empreint de scepticisme (Sceptique // Σκεπτομαι / Skeptomai : Regarder, observer, REFLECHIR) C’est que l’observance implique le respect du choix de la personne, et non l’imposition d’un choix: « (...) je suis certes un sceptique résolu, et…, par sceptique, j’entends examinateur autant que douteur »SAINTE-BEUVE (10)

OBSERVANCE / FIDELITE (3-5)
La fidélité du latin« fides: foi, confiance, promesse, assurance » sera l’expression de la constance dans les affections, les sentiments, toujours en conformité à la vérité : ce pourra même être de la haute fidélité (HIFI / High Fidelity) dans la qualité de reproduction d’un signe totalement fidèle à son original ! Alors comment ne pas plébisciter le vocable de fidélité thérapeutiquedu malade proposé par les Québécois !... C’est que …
« Je t’aimais inconstant, qu’aurais-je fait fidèle ? » RACINE (11) Et
« J’aimais la contrainte de cette méthode et m’astreignaisà une grande
fidélité envers moi-même,à être tel que j’avais résolu » GIDE (12) Mais comme
« On ne peut tout seul garder la foi en soi-même. Il faut que nous ayons un témoin de notre force (...) »MAURIAC (13) Et ce témoin de la fidélité du malade est bien son médecin qui l’accompagne dans l’observance de la liberté de ses choix …
Contrôle, sans complaisance…
Le contrôle sémantique de notre langage médical est la garantie d’une précision de notre principal outil, notre pensée, celle même qui définit le médecin (“Méderi” penser, évaluer par la pensée) (14). Un contrôle de qualité sémantique est la garantie d’éviter le contrôle de la pratique médicale par une sémantique non qualifiée :
Passons résolument du contrôle et de la compliance à la maîtrise et à l’observance !

Source : Maitrise et observance: ces mots vrais pour contrôle et compliance. Bernard Pigearias
La tunisie Medicale - 2015 ; Vol 93 ( n°011 ) : 659-661

Clics - 1092
Prononciation: ɔp.sɛʁ.vɑ̃s

Search