Terminologie

Nous avons 24 entrées dans ce glossaire.
Recherche de termes de glossaire (expression régulière autorisée)

Glossaires

Terme Définition
Rôle
  • Rouleau, sens propre qui n'est conservé que dans quelques termes de métier.
  • Anciennement, une ou plusieurs feuilles de parchemin, de papier, etc. collées bout à bout, sur lesquelles on écrivait les actes, les titres. Grand rôle, petit rôle.
  • Aujourd'hui, en termes de pratique, un feuillet ou deux pages d'écriture. Une grosse composée de tant de rôles de minute, de tant de rôles. Faire des écritures au rôle.
  • Liste et catalogue. Les capitaines ont un rôle de leurs soldats.
  • Terme de palais. Liste sur laquelle on inscrit les causes dans l'ordre où elles doivent se plaider. Rôle ordinaire. Rôle extraordinaire. Rôle de relevée. Sa cause est au rôle. Rayer du rôle.
  • En termes d'ancienne chancellerie, registre sur lequel étaient portées les oppositions faites au sceau des provisions des offices, oppositions qu'on avait signifiées à des officiers nommés gardes des rôles.
  • Ce que doit réciter un acteur dans une pièce de théâtre ; ainsi dit parce qu'il est écrit sur un rôle, sur un papier. Un rôle de trois cents vers. Répéter un rôle.
  • Le personnage représenté par l'acteur. Les premiers rôles. Les seconds rôles.
  • Le personnage qu'on fait dans le monde, le caractère qu'on y montre.

Source : dicocitations

Clics - 550
Prononciation - rô-l'
Souffle
  • Agitation de l'air causée par le vent. Il ne fait pas un souffle de vent.
  • Vent que l'on fait en poussant de l'air par la bouche.
  • Air exhalé par la respiration.
  • La simple respiration. Retenir son souffle. Reprendre son souffle.
  • Terme de médecine. Bruits de souffle, bruits anomaux qui se produisent dans les cavités du coeur, dans les artères et parfois dans les veines, aussi le souffle tubaire entendu dans la pneumonie.
  • Inspiration, influence, en bonne ou en mauvaise part.

Source : http://www.littre.org/definition/souffle

Clics - 529
Prononciation - sou-fl'
Tabac
  1. (Botanique) Plante herbacée du genre botanique Nicotiana de la famille des Solanacées, originaire des Amériques, qui est cultivée pour ses grandes feuilles dont on extrait le tabac à fumer, priser ou à chiquer.
    • Mais cette perte a été largement compensée par l'extension des plantations de tabac (…) et par le rendement actuel de l’industrie résinière. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  2. Préparation obtenue par séchage et légère fermentation des feuilles de cette plante.
    • Comme elle tire sa tabatière, Tantôt lui demande une prise; c’est du tabac à la menthe. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Il fut reconnu, plus tard, que les tabacs de Morlaix étaient mal travaillés et qu’aux ateliers royaux de cette ville, la mouillade des feuilles était faite avec de l’eau de mer très sale, puisée dans le port vaseux. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.121)
    • Chiquant du tabac et recrachant entre ses dents gâtées des jets de salive marron, son père explosa de colère, […]. (Catherine Fourgeau, Dobadjo: la première épouse, L'Harmattan, 2000, p.239)
  3. Fait de fumer le tabac, tabagie.
    • J’ai pris une résolution : demain, j’arrête le tabac.
  4. Couleur brun roux. #9F551E

Source : http://fr.wiktionary.org/wiki/tabac 

Clics - 466
Prononciation - ta.ba

Search